Comment retrouver la clé de produit Windows avant une réinstallation

https://www.01net.com/astuces/comment-retrouver-la-cle-de-produit-windows-avant-une-reinstallation-1541540.html

Shortcode des 3 derniers articles avec catégories

Afin de mettre en avant vos articles sur n’importe quel contenu (page, article, widget…) vous pouvez disposer d’un shortcode vous permettant de faire remonter vos trois derniers articles parus sur votre site.
Celui-ci devrait prendre cette forme :

// Shortcode 3 derniers articles avec Catégorie et Titre de l'Article
function shortcode_astuces($atts){
 $q = new jconcept__wp_Query(
   array( 'orderby' => 'date','cat' => 6, 'posts_per_page' => '3')
 );
$list = '
<ul class="recent-posts">';
while($q->have_posts()) : $q->the_post();
$category = get_the_category();
$list .= '
	<li>' . '
<div class="category">' . $category[0]->cat_name .'</div>
' . '<a class="titre" href="' . get_permalink() . '">' . get_the_title() . '</a>' . '</li>
';
endwhile;
jconcept__wp_reset_query();
return $list . '</ul>
';
}
add_shortcode('3Astuces', 'shortcode_astuces');

Grace à jconcept__wp_Query, vous pouvez donc importer rapidement vos 3 derniers articles assez facilement, la ligne suivante et vous permettre de choisir l’ordre, la catégorie à remonter et le nombre d’articles :

array( 'orderby' => 'date','cat' => 6, 'posts_per_page' => '3')

Voilà vous n’avez plus qu’à rajouter votre shortcode dans votre contenu ! Ici, mon shortcode est [3Astuces]

Automatiser tous ses liens externes en “nofollow”

L’attribut nofollow (de l’anglais no follow, ne pas suivre) sert à spécifier que le lien en question ne doit pas être pris en compte par un programme (comme les robots des moteurs de recherches) lisant la page, ceci afin de ne pas augmenter le rang dans les moteurs de recherche du site internet vers lequel pointe le lien.
Pour pouvoir l’ajouter automatiquement à votre site wordpress, vous allez devoir modifier votre fichier functions.php en ajoutant ceci :

add_filter('the_content', 'my_nofollow');
add_filter('the_excerpt', 'my_nofollow');
function my_nofollow($content) {
return preg_replace_callback('/]+/', 'my_nofollow_callback', $content);
}
function my_nofollow_callback($matches) {
$link = $matches[0];
$site_link = get_bloginfo('url');
if (strpos($link, 'rel') === false) {
$link = preg_replace("%(href=S(?!$site_link))%i", 'rel="nofollow" $1', $link);
} elseif (preg_match("%href=S(?!$site_link)%i", $link)) {
$link = preg_replace('/rel=S(?!nofollow)S*/i', 'rel="nofollow"', $link);
}
return $link;
}

Sticky Posts ou comment mettre ses articles en avant

Lors d’un fil d’actualité classique, les articles respectent un ordre chronologique mais vous pouvez avoir l’envie qu’un article spécifique apparaisse avant tous les autres, cette fonctionnalité s’appelle “Sticky Posts” et se règle via une simple case à cocher lors de la création de votre article.
Maintenant que vous avez la possibilité de mettre en avant ses articles, pourquoi ne pas les lister sur votre page d’accueil ou via un modèle de page que vous aurez conçu.
Pour récupérer ces articles, vous pouvez insérer le code suivant dans votre modèle de page ou fichier php :

$sticky = get_option('sticky_posts');
$args = array( 'post__in' => $sticky );
query_posts( $args );

Restreindre l’accès d’un contenu aux utilisateurs connectés avec un shortcode


l suffit de l’insérer dans le fichier functions.php de notre thème, dans un Snippet ou dans un plugin maison :

function membre_connect_shortcode($atts, $content = null) {
   if (is_user_logged_in() && !is_null($content) && !is_feed()) {
   return do_shortcode($content);
   }
   return '<p>Veuillez vous connecter pour consulter ce contenu.</p>';
}
add_shortcode('membre', 'membre_connect_shortcode');

Il nous reste à ajouter notre contenu entre ces deux balises et le tour est joué !
[membre]Votre contenu réservé aux utilisateurs connectés seulement.[/membre]
En gros, maintenant si tu n’es pas connecté, donc enregistré, tu ne pas lire intégralement le contenu de mes pages dans lesquelles j’insère ce Short code !

OpenLDAP

https://www.openldap.org

Voilà dejd quelques jours que j’ai demandé une licence à OpenLDAP, et je suis toujours dans l’attente… J’avais bien recu une première réponse de leur part; ils me demandaient de pouvoir acceder correctement à JConcept.fr
Je trouve cela bizarre venant d’une solution Open Source… En attendant, je continue ma configuration du Nas, des nouveaux serveurs Web, mail etc…
Voici ce que j’aimerais mettre rapidement en place avec OpenLDAP:

  • Authentification des machines
  • Authentification d’utilisateur ! Pouvoir se passer de Windows !!!
  • Carnet d’adresses email, adresses et téléphones
  • Gestion des ressources utilisateur ! Externaliser sur le Nas, les sessions et données des utilisateurs. Plus besoin d’espaces de stockage important sur chaque PC, juste un bon SSD !
  • Magasin de configuration d’application

Pour ce qui est de la fourniture et l’accès via le réseau à des applications, j’ai bien peur que ça ne demande trop de ressources, le Nas n’est tout de même pas un serveur adapté et je ne suis pas certain que OpenLDAP puisse faire cela ?!

Désactiver l’admin barre de WordPress en Front-Office

La barre d’administration en front-office est bien pratique lorsque l’on est administrateur, contributeur ou auteur. Par contre, quand un simple visiteur ou membre connecté, on n’est pas forcément sensé avoir accès au back-office,  et l’admin barre peut donc être déactivée.
Un moyen simple et rapide pour cacher cette barre d’administration pour tous les utilisateurs (plutôt que de leur laisser le choix de le faire dans leur profil) est de coller cette ligne de votre fichier functions.php :

add_filter('show_admin_bar', '__return_false');

Pour cacher la barre à certains types d’utilisateurs seulement, on peut utiliser un petit test conditionnel qui précise que si un utilisateur ne peut pas éditer un post, et donc on lui cache également cette barre :

if (!current_user_can('edit_posts')) {
show_admin_bar(false);
}

Les utilisateur de types ; auteur, éditeur, administrateur, auront toujours la barre d’administration visible, mais pas les autres !

Corriger un changement accidentel d’URL dans WordPress

Vous venez de modifier par erreur l’adresse Web de votre site WordPress dans le panneau d’administration  ? Votre site WordPress est devenu inaccessible ?
Pas de panique, il existe une méthode simple pour rétablir l’accès en 2 minutes :

Mettre à jour les URLs de WordPress

Éditez votre fichier wp-login.php et localisez la ligne de code suivante :

require( dirname(__FILE__) . '/wp-load.php' );

Ajoutez ces 2 lignes de code supplémentaires qui indiquent où se trouve votre installation de WordPress. Corrigez les URLs en fonction de votre situation :

update_option('siteurl', 'http://monsite.com/' );
update_option('home', 'http://monsite.com/' );

Prévenir un nouvel accident

Pour éviter de modifier par erreur une nouvelle fois ces URLs, vous pouvez faire en sorte de griser et interdire de futures modifications de ces 2 champs permettant le changement d’URL de votre site WordPress. Il vous suffit de modifier votre fichier wp-config.php et d’y ajouter 2 lignes de code en début de fichier après l’ouverture de la balise PHP (personnellement, je l’ai ai ajouté à la suite des autres lignes « define xxxxxxx » et cela a très bien fonctionné) :

define('jconcept__wp_HOME', 'http://monsite.com'); define('jconcept__wp_SITEURL', 'http://monsite.com');

Evitez un changement d’URL malencontreux avec un blocage par wp-config.php

Si vous retournez dans le module Réglages puis Général, les 2 champs d’adresses sont à présent non modifiables.
Pour finir, dans votre tableau de bord, réglages, permaliens, configurez de nouveau vos options d’url rewritting; That’s all !